couverture-rentree-sem-2-responsabilites

Donner des responsabilités selon l’âge de votre enfant

Publié le Publié dans Agir, Chaîne parents & éducateurs, Etre bien avec les autres, Etre bien avec soi, Etre sociable, Montessori, Parentalité

Des chaussettes…un slip…un pantalon un peu plus loin…on dirait qu’on est sur les traces de quelque chose…et là, bouquet final : tout le reste, en boule ! Merci la vie pour son autonomie… mais à quel âge peut-on lui demander de gérer AUSSI son linge sale ?! C’est ce qu’on va voir cette semaine : une liste de tâches adaptées aux âges, issus des principes Montessori , pour un enfant autonome et responsable et  des tâches mieux réparties !

 

Nous voici en 2ème semaine de cette série spéciale Rentrée, concoctée pour vous aider à mettre en place une action chaque semaine pour améliorer votre quotidien, avec plus d’amour et moins de stress ! Vous vous rappelez sans doute des autres sujets très concrets de cette série en 4 étapes :

Triangles Bleu Rose Jaune Blog

600px-Check_svg  Semaine 1 : ETRE POSITIF :  L’enthousiasme est le carburant de l’enfant pour son apprentissage : ne le tuons pas dans l’oeuf à la rentrée. Nous verrons comment l’enfant peut déployer son potentiel par le jeu, l’enthousiasme et l’exploration du monde.

600px-Check_svg Semaine 2 : DONNER DES RESPONSABILITES : Comment faire participer l’enfant : quelles responsabilités, pour quel âge ?  Il apprendra l’autonomie et vous, vous aurez plus de temps pour vous, et  une maison plus harmonieuse.

600px-Check_svg Semaine 3 : GERER LES ECRANS : Comment prendre le côté positif des écrans et offrir du contenu de qualité, comment définir des règles de durée et les faire respecter, en fonction de l’âge de l’enfant.

600px-Check_svg Semaine 4 : BOOSTER L’APPRENTISSAGE : Une fois l’enfant plein d’enthousiasme, les parents aussi, avec des règles de tâches et des durées d’écrans qui ne polluent pas,alors il a l’esprit disponible pour apprendre… et il y a des techniques utiles à vies pour booster l’apprentissage.

Triangles Bleu Rose Jaune Blog

 

Semaine n°2 – Donner des responsabilités, selon leur âge 

Pourquoi c’est vital  

Résultat de recherche d'images pour "tanguy"
On n’a pas envie d’avoir un Tanguy, n’est-ce pas, ni d’un enfant sauvage, façon Victor de l’Aveyron…

600px-Check_svg Un enfant autonome,  va s’habiller seul, se laver, mais aussi préparer des repas, mettre la table, ranger ses couverts dans le lave-vaisselle, faire son lit, gérer ses devoirs, acheter du pain ou faire des courses, mais aussi arroser les plantes, nourrir les animaux, etc… Il aura la joie de faire comme les adultes, cela va développer sa confiance et son estime, et c’est le meilleur service qu’on puisse lui rendre.

600px-Check_svg Il deviendra un adulte autonome, qui sait se gérer seul : hygiène, vitalité, repas, rangement, nettoyage, responsabilités.  Récemment, on a entendu parler d’un phénomène de plus en plus répandu, le « Syndrôme de Diogène« , avec des personnes qui ne savent plus se gérer, qui n’assument pas les tâches quotidiennes et d’hygiène : sûrement le signe d’une dépression (qui reste marginale, mais grandissante) et  aussi d’un trou dans la raquette de la transmission.

 

600px-Check_svgRésultat de recherche d'images pour "enfants taches ménagères photographie"Il apprend à  aider les autres et sera totalement adapté lorsqu’il vivra en colocation ou en couple. On voit trop souvent , lorsqu’on devient adulte, des  garçons  personnes, qui n’ont pas bénéficié de cette transmission, et qui ne savent pas faire cuire des pâtes (toute ressemblance avec une personne réelle est purement fortuite). Et quand prendre une éponge et mettre du savon pour la vaisselle est un effort surhumain, alors prendre des initiatives et faire tout le reste des tâches pour aider sa femme ou ses colocataires, restera le plus souvent de l’ordre du surnaturel ! Sur le sujet,  j’ai envie de dire bravo aux Pays -Bas où je réside actuellement, j’observe des personnes à la fois très libres et très responsables, que ce soient les hommes ou les femmes  !

 

600px-Check_svg Les parents sont heureux : les enfants qui savent se gérer, cela veut dire que les parents ont plus de temps pour eux, et passent moins de temps à répéter les choses, ou à aider l’enfant, ils sont plus épanouis et donc les enfants aussi. Et ils sont contents de voir leurs enfants se débrouiller. Quand on lève le nez du guidon, on peut booster sa vie en mettant en place de bonnes habitudes, comme celles des 22 habitudes des gens heureux, que vous aviez appréciées.

600px-Check_svg La maison est rangée et harmonieuse : avec bien évidemment une notion toute personnelle de ce qui est « rangé », selon si c’est la maman, l’enfant de 3 ans ou l’adolescent. Chacun a des besoins différents, donc, pour trouver un terrain commun, vous pouvez clarifier le rangement pour tout le monde, par exemple avec une étiquette qui rappelle ce qui va dans chaque case du meuble.

Apprendre à son enfant à  être autonome, et à assumer ses responsabilités chaque jour , dans la société n’est donc pas la cerise sur le gâteau, c’est un point crucial de l’éducation !

 

Quelle responsabilités pour quel âge :

responsabilites-par-age-2

 

 Un environnement à leur portée :

 

image2
Un placard bas, où tout est accessible . 

600px-Check_svgLivres et jeux à leur portée, un tri facile à comprendre pour leurs sens ( ex : les livres petits d’un côté, grands de l’autre. Des étiquettes ( pourquoi pas faire les étiquettes ensemble, avec des dessins et des lettres).

600px-Check_svgPlacards pour les couvert à leur hauteur et accessible : bols, assiettes, couverts, verres. Utiliser par exemple des couverts incassables quand ils sont jeunes, c’est zéro stress, et c’est du plastique qu’on réutilise.

600px-Check_svgCrochets à leur hauteur dans l’entrée, et banc à leur hauteur pour mettre les bottes.

600px-Check_svg Brosse à dent et dentifrice accessible

600px-Check_svgPanier à linge avec des couleurs indiquées  ( et en jouant au basket !

 

Bon, je suis sûre que vous aurez plein d’autres idées : dans chaque pièce, on peut faire un aménagement !

image-entree
       Photo réalisée presque sans trucage ( j’ai enlevé 3 ou 4 paires de chaussures pour que ça ait l’air rangé quand même !!)
image3-1
Là, tout est à 30 cm du sol, j’espère qu’ils ne vont pas grandir trop vite !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment leur donner cette autonomie ?

600px-Check_svg Impliquer les deux parents, et toute la famille :  si tout le monde le fait, il ne se posera pas la question de ne pas mettre ses couverts. C’est plus cohérent, et c’est plus harmonieux.

600px-Check_svg Plus tôt on commence mieux c’est , (et avec beaucoup de souplesse sur le résultat ! ) : mes enfants ne se posent plus (enfin, presque plus) la question des couverts, à chaque repas. Au début, on ne gagne pas de temps en tant que parent, car ils doivent rincer leur assiette, la mettre dans le lave-vaisselle, et parfois on repasse un peu derrière, pour ne pas boucher le lave-vaisselle s’ils oublient. Mais pour le grand de 7 ans, c’est bien rentré !

600px-Check_svg Le faire de façon détendue, joyeuse, surprenante ou en jouant ( tout en restant vous-même !)  : se mettre avec lui sous la nappe après l’avoir secouée dehors, ou faire du basket envoyant ses chaussettes sales dans le panier, c’est sympa d’être avec lui, pas contre lui.

600px-Check_svg Définir avec eux ce qui n’est pas négociable, comme les multiples tâches du quotidien. Et pour les rangements type : on a retourné le salon avec des cabanes, je dois ranger.

600px-Check_svg Pour les devoirs, c’est dur de lâcher prise car c’est directement le lendemain que la conséquence va arriver, mais c’est comme cela qu’il apprend. Ne pas le juger comme un paresseux, ou se moquer de lui, l’aimer et lui faire confiance, il va arriver à gérer ses devoirs seul. On peut essayer de comprendre pourquoi il ne veut pas. Parfois, il est vrai que les devoirs manquent de fun,

600px-Check_svg Et s’ils refusent ? Ne paAfficher l'image d'origines le prendre comme un échec personnel, de vous parent, vous pouvez essayer de lâcher prise, et lui faire confiance sur l’avenir. Comme pour la marche quand il était bébé, vous aviez fait preuve de patience et vous saviez qu’un jour il marcherait, alors vous l’avez encouragé, jamais grondé quand il tombait !  Il ne fait pas là, mais il va l’apprendre si vous maintenez vos habitudes et si vous êtes convaincus que ce que vous lui demandez est juste.

Reprenez avec lui des exemples où il avait réussi, partez de là,  et encouragez-le, à ressentir la satisfaction d’avoir fait comme les adultes, d’avoir réussi une nouvelle chose, d’avoir aidé son papa.

 

Triangles Bleu Rose Jaune Blog

Autres articles sur l’autonomie et le potentiel :

Le potentiel de chaque enfant, c’est un sujet qui m’est cher et que l’on retrouve notamment dans ces articles :

600px-Check_svg8 étapes pour déployer le potentiel de votre enfant

600px-Check_svg Comprendre les défis de l’éducation avec Ken Robinson

600px-Check_svg Apprendre le savoir être avec Living School 

 

Triangles Bleu Rose Jaune Blog

ET VOUS ? 

J’espère que cet article vous a plu, inspiré , ou vous sera utile ! N’hésitez pas à laisser un commentaire, et à le partager . Si vous avez aimé, vous pouvez aussi vous abonner ou découvrir :

600px-Check_svg la newsletter :  cliquez-ici  ou à droite de l’article, c’est gratuit, plus de 2 200 personnes la reçoivent , et vous recevrez en bienvenue « 8 étapes pour déployer le potentiel de votre enfant » !

600px-Check_svg  la  chaîne Youtube : cliquez-ici , vous trouverez des  programmes ludiques pour vos enfants (des idées de création, des séries captivantes sur l’histoire, les sciences, la nature, être bien avec soi) mais aussi pour les parents et éducateurs ( des vidéos sur l’éducation, la parentalité, des portraits inspirants,…).

Merci à vous !

 Message secret pour sauter une ligne

3 réflexions au sujet de « Donner des responsabilités selon l’âge de votre enfant »

  1. Merci Céline pour ce nouvel article ! Les photos sélectionnées sont bien pratiques pour nous encourager à « repenser » pour eux quelques espaces bien placés sur le chemin de leur quotidien, en ce mettant à leur place, tout bonnement!
    Pour compléter ton article je témoigne : lorsque ma fille avait 1 an-1 an 1/2 j’ai changé un meuble du salon pour y intégrer le rangement de ses jouets à sa hauteur. Quelle surprise de découvrir dès le jour même un trait de caractère et des aptitudes inaperçues (pour moi du moins!) jusqu’alors : son plaisir d’abord, « j’aime l’ordre », sa satisfaction « j’aime ranger quand j’ai terminé un jeu », sa capacité de mémorisation, elle savait où se trouvaient tous ces jouets (mêmes les plus petits rangés dans une boîte… ). Il ne reste qu’à observer son enfant grandir, lui proposer des adaptations si le besoin évolue (d’où l’intérêt de ton article pour s’inspirer !), le laisser faire…
    Merci encore et au plaisir de te lire !

    1. Bonjour Brun, je pense que c’est sur l’image, peut-être que vous ne parvenez pas à la lire correctement ? Essayez peut-être avec votre téléphone ou d’un autre ordinateur. Une magnifique journée !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *