couverture-article-gerer-ecrans

Gérer les écrans de façon positive selon l’âge des enfants

Publié le Publié dans Agir, Chaîne parents & éducateurs, Etre bien avec les autres, Etre bien avec soi, Etre sociable, Montessori, Parentalité

Des centaines de meurtres à la télévision,  et beaucoup de violence dans les jeux vidéo : les contenus sont une vraie responsabilité pour les parents !  Et de l’autre côté, de magnifiques programmes existent aussi pour les enfants… Alors comment ne garder que le meilleur, doser en fonction de l’âge, fixer des règles claires et sécuriser les contenus ? En bonus, des idées pour s’amuser sans les écrans :)

 

Nous voici avec le 3ème article de cette série spéciale Rentrée ! Bon, la rentrée est plus que passée, et j’ai rédigé un article par mois, finalement. Car en parallèle, j’ai participé à une opération sur la Parentalité ludique, avec Cécile Amiel de Leo-Melrose, et avec un groupe d’expertes en éducation, santé et alimentation, nous sommes en train de créer la plateforme « Grandissons Ensemble » dont je vous parlerai très bientôt. Par ailleurs, je prépare en parallèle mon projet d’ateliers et d’astuces pour accompagner les parents…

Bref, une rentrée riche en projets !

 

Triangles Bleu Rose Jaune Blog

Special RENTREE n°3 – Gérer les écrans 

  1. Les dangers et leurs impacts
  2. Les opportunités
  3. Quelques règles par âge 
  4. Des idées pour s’amuser sans écran

1- Les dangers de certains contenus 

Voici des chiffres que nous avait partagés l’école Living School lors d’un atelier parent passionnant sur les écrans, auquel j’avais participé en 2014. Ces chiffres font peur !

Image associée

600px-Check_svg Les enfants de 4 à 14 ans passent 2 heures 15 par jour devant la télé, dont une 1h50 face à des programmes pour adultes joliment dénommés “tous publics”.

600px-Check_svg Ce seul facteur télévisuel amène nos jeunes spectateurs à voir chaque année près de 1 800 meurtres et 9 000 actes violents. Dans la majorité des cas ces derniers apparaissent réalistes, moralement justifiés et dénués de conséquences judiciaires ou traumatiques. Comment penser sérieusement que ce déluge pourrait laisser indemne le cerveau d’un enfant ?

 

600px-Check_svg Selon une étude récente, chaque heure de programmes violents consommée quotidiennement à 5 ans multiplie par plus de quatre la probabilité qu’un enfant présente des comportements violents et asociaux à 10 ans.

Résultat de recherche d'images pour "dangers ecrans enfant"
Il est difficile scientifiquement d’imputer la cause du retard de ces enfants aux seuls écrans : c’est un ensemble de facteurs qui va créer le retard, dont les écrans.

600px-Check_svg Enfin, l’impact sur les résultats scolaires est tout aussi atterrant :  impact sur l’attention active, sur le langage, sur les capacités d’écriture et de dessin, comme on le voit sur ces « bonhommes ».

600px-Check_svg Les écrans réduisent parfois le temps de sommeil, ce qui est essentiel pour tous les apprentissages.

600px-Check_svg Les écrans réduisent le temps de jeu seul , d’ennui, qui est nécessaire pour développer son imaginaire.

600px-Check_svg Cela comble parfois une présence, mais ne nourrit pas affectivement l’enfant.

600px-Check_svg L’âge du premier contact avec des images pornographiques est de 12 ans pour les garçons.

600px-Check_svg Les publicités sont  parfois dangereuses.

J’avais assisté à une séance sur ce sujet avec les élèves de primaire de l’école Living School, en classe de CE1-CE2 ( 7-8 ans), et ils avaient bien conscience de la violence, certains plus habitués avaient moins peur des films violents et ils n’étaient pas choqués par les scènes de meurtres.

 

 

2- Comment avoir un contenu de qualité 

600px-Check_svg  Des DVD pour les enfants  Il était une forêt, la marche de l’empereur, Bonobos, Gruffalo, Le livre de la jungle, Rebelle, Tout en haut du monde…

600px-Check_svg  La VOD : Video on Demand :  elle se développe énormément, et cela permet parfois d’avoir accès à des films classés par âge. 

600px-Check_svg  Applis et jeux de grande qualité :  Google Earth est merveilleux, des applis comme Pierre et le loup, Hervé Tullet, Toca Lab, Think rolls, Solar Walks , Luminosity, Anisciences, Crazy Gears, J’écris (Montessori), Endless Alphabet.

600px-Check_svgLe site « Films pour enfants »:  ce site répertorie de très nombreuses séries et film, par âge, avec une fiche des valeurs transmises et des moments qui peuvent faire peur ou créer une émotion.  cliquez-ici : « Films pour enfants ». Il donne aussi par âge un top 10 de séries ou films pour nous aider à trouver.

600px-Check_svg Le site Benshi  : Ce site benshi.fr permet de faire découvrir aux enfants le cinéma alternatif avec des films.

600px-Check_svg Utiliser des moteurs de recherche  : Youtube Kids en anglais, ou Wiki-kids.

600px-Check_svg  Chaînes Youtube  ( avec Adblock) aux contenus pour les enfants :   C’est Pas Sorcier,  Il était une fois l’Homme, les Explorateurs, La vie, Quelle aventure.

600px-Check_svg  Chaîne Apprendre en s’amusant : Elle contient des sciences, de l’histoire, des expériences, des dessins animés vérifiés pour les enfants, sur les listes qui commencent par KID, le contenu est destiné aux enfants. Ici sur Youtube, vous y avez accès isi, vous pouvez vous y abonner.

 

Couverture article Youtube 2
Une petite chaîne qui contient des sciences, de l’histoire, de la biologie, de l’anglais avec de jolis séries dans les playlists qui commencent par KID.

 

Triangles Bleu Rose Jaune Blog

 

3. Quel temps d’écran, par âge ?

La règle du 3-6-9-12

Une campagne avait été lancée en Belgique ( yapaka.be) pour donner des repères aux parents. Je la trouve très claire. Voici mon résumé et le document officiel ci-dessous.

Un gros conseil : il est plus facile de mettre des règles claires dès le début ! Si on attend que l’enfant ait 6 ans, ça va être difficile.

3-6-9-12-regle-ecrans

 

affiche_ecrans_avant_3_ans_0
Créer, toucher, sentir

600px-Check_svg Avant 3 ans : pas d’écran, pas de jeu sur tablette : l’enfant est en train de s’éveiller en utilisant tous ses sens, en ressentant son corps…son équilibre, ses mouvements. « Aux environs de trois ans, la vie imaginaire de l’enfant se développe intensément. À travers les jeux, il exprime à la fois ses propres émotions et celles qu’il attribue à ses proches.* » Il est encore très dépendant de l’adulte dans ses activités, surtout pour comprendre une histoire ou jouer.

Session : 10 min maxi quand il commence vers 3 ans.

 

 

 

 

 

 

affiche_ecrans_avant_6_ans_0
Jouer dehors

600px-Check_svg 3-6 ans : écran oui, mais avec l’adulte, on peut commencer en douceur dans le salon. Ils sont à un âge où ils développent énormément le langage, ainsi que leur intelligence sociale. « C’est aussi l’âge où des fictions risquent de provoquer des cauchemars pour lesquels la consolation des parents est réclamée à grands cris* ». Pas de console de jeu. Il est vital pour lui de jouer avec ses amis, ou seul, et de développer sa capacité à explorer le monde.

Session : Timer nécessaire pour doser les sessions, 20 minutes maxi. ex : Trotro, La petite taupe, Mimi la souris, Shaun the sheep, Bolek et Lolek. 

 

 

 

 

 

affiche_ecrans_avant_9_ans_1
Bien avec soi et les autres

600px-Check_svg 6-9 ans : console de jeu, entre amis ou en famille dans le salon. « Contrairement à une idée reçue, sa vie imaginaire ne se met pas en repos. Elle se transforme, utilise davantage les éléments de la réalité*. «  Il est dans le besoin de s’exprimer, de se faire comprendre des autres, d’être respecté, et le jeu avec ses vrais copains va l’y aider.  Pas d’accès à internet seul, pas de compte facebook.

30 min par session, auto-gestion du timer. Ex : Charlie and Lola, Il était une fois la vie, le renard et l’enfant,

 

 

 

 

 

affiche_ecrans_avant_12_ans_0
Comprendre le monde avec les autres


600px-Check_svg 
9-12 ns
: internet un peu avec l’adulte, et avec du contenu sécurisé. Selon moi, pas d’ordinateur ou de télévision dans la chambre. Il y a plein de super programmes à regarder et il a une bonne compréhension de ce qu’il regarde. « L’enfant de 6-12 ans a envie d’apprendre les mœurs et les coutumes de sa société et de comprendre les rapports sociaux. Il veut vivre avec les autres, être à l’aise parmi les hommes* ». C’est un âge sensible, car ils sont à la fois jeunes et très débrouillards pour chercher des informations.

Sessions de 30 min – Timer – Quelle aventure, C’est pas sorcier, Bonobo, Océans, Le peuple migrateur…

 

 

 

 

600px-Check_svg après 12 ns : internet un peu avec l’adulte  Il y a un vrai échange à créer sur les problèmes possibles : le harcèlement par les camarades,  la pornographie, les personnes malveillantes. Mais à cet âge, ils ont une grande soif de connaissance et de nombreux sites vont les ravir, : Khan Academy, une mine pour tout apprendre en dessins;  Il existe aussi  des médias qui offre une information « positive » pour éviter d’être nourri par le biais très négatif de la presse « mainstream »( attentats, meurtres, crise, chômage etc…).  Ces médias positifs sont par exemple : Kaizen Magazine, PositivR plus léger, ReporTerre, Socialter…

 

AUTRES REPERES : 

600px-Check_svg les écrans seulement le week-end. Pour nous, c’est une règle simple qu’on a mise en place depuis longtemps. Simple maintenant, mais pour mon fils, au début, nous avions beaucoup tâtonné, résultat ce n’était pas clair pour lui ni entre nous deux, l’un des parents acceptait pas l’autre , ça créait du stress : donc, cette règle s’est mise en place. Et nous l’avons gardée comme un cap = nous la suivons dans 80% des cas, et de temps en temps, nous acceptons une petite soirée cinéma surprise, en semaine et les enfants l’apprécient bien comme ça ! ( donc ça passe, mais malgré tout, les enfants parfois sont demandeurs)

600px-Check_svg Anglais / français : Pour les dessins-animés, on a aussi défini cette règle : en anglais le samedi , en français le dimanche. Cela leur permet de s’habituer à écouter l’anglais sur des supports qu’ils aiment.

600px-Check_svgpas d’écran dans la chambre ( ni téléphone,ni tablette) 

600px-Check_svg pas d’écran avant d’aller à l’école : car cela met l’attention du cerveau dans une disposition passive qui ne va pas aider l’enfant à être actif pour l’école.

600px-Check_svg partager : parler avec l’enfant de l’histoire qu’il va regarder, partager ses émotions lui permet de mieux se préparer et crée un échange positif.

 

infographie-ecrans

 

Triangles Bleu Rose Jaune Blog

Comment sécuriser les contenus ? 

En résumé, il est primordial de mettre en place que vos enfants n’aient pas accès seuls à internet, c’est à dire à un contenu destiné aux adultes, car tout peut arriver. Résultat de recherche d'images pour "sécuriser écrans safe search"

600px-Check_svg Mettre des codes d’accès sur vos appareils (smartphone, tablette, ordinateur, lunettes 3D ). Techniquement, c’est simple. Mais comment on leur en parle ? Eh bien il vaut mieux les inclure et le faire en grande transparence avec eux, en leur expliquant que cela leur permet d’avoir accès à des choses adaptées à leur âge. Vous pouvez par exemple leur citer une situation récente, lors de laquelle ils ont ressenti de la peur en voyant des choses qui n’étaient pas de leur âge. Et leur demander ce qu’ils ont ressenti. Et que nous souhaitons que toute la famille fasse attention à cela.

600px-Check_svg Paramétrer le safe search sur vos moteurs de recherche .  Cela permet de filtrer les résultats en retirant les liens vers des contenus explicites de même que les images et les vidéos à caractère sexuel. Un outil qui peut servir si des enfants sont amenés à utiliser votre ordinateur, smartphone ou tablette. Voici un lien pour le faire sur le navigateur Google Chrome, c’est ici , ça prend 2 min et ça marche assez bien, mais jamais à 100%.

600px-Check_svg Mettre un bloqueur de publicités sur Youtube, type adblock permet de ne pas « se gaver » de publicités. Quand la pub n’ est pas adaptée : cela évite les mauvaises surprises car les publicités sont parfois déconnectées du type de programme (Par exemple : une pub pour la sortie du film « Paranormal activité » pendant le dessin-animé « la petite taupe » ça peut faire mal…).

 

OUI, mais parfois on n’a pas le choix !

600px-Check_svg DIVERS AGES DANS LA FRATRIE : Comment faire quand il y a des frères et soeurs avec des âges différents ?Pour le 1er enfant, on peut gérer les règles, mais pour les fratries avec des âges différents, on veut composer avec les besoins de sécurité du plus jeune et les envies de programmes de leur âge. Image associéeAttention aux films Disney qui ont parfois l’air de faire de bonheur de tous les âges, ils sont tous construits avec quelques scènes qui font peur aux moins de 5 ans.

Il existe plein de films familiaux ( des « Pierre Richard », comme La Chèvre, ou des « Marcel Pagnol », comme La gloire de mon père, sont des moments sympa à regarder , quand on est tous ensemble).  Et vous pouvez aussi leur demander de décider entre eux , et de revenir vous dire ensuite,  ce qui leur parait être le meilleur système, pour les écrans. Afin que chacun dise ce qui est important pour lui, et que personne ne soit lésé. Le timer peut aussi aider à répartir les temps.

 

 600px-Check_svg CHEZ LES AUTRES : Que faire avec une famille qui laisse les enfants regarder des « choses de grands » ?

Difficile de venir juger les règles , mais c’est à nous parent de signaler que vos enfants ne sont pas habitués à voir des films violents, ou qui font peur. Cela fait aussi partie du plaisir et de l’aventure d’aller chez les autres : on découvre des choses nouvelles, on sort de sa zone de confort. Certes. Mais attention aux abus, car montrer des images inadaptées, que l’enfant va ressasser en boucle au moment de s’endormir, au lieu de repenser à a sa journée et de se construire, est à la limite de la maltraitance. Jusqu’à 7 ans, ils ne savent pas distinguer ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas : ils croient eu Père Noël, à la petite souris, alors être très vigilant.

 

QUE faire de sympa sans les écrans ?

cropped-cropped-image12.jpg

Le temps sans écran est loin d’être un moment de privation ! Il y a temps de choses à faire , seul, entre enfants, et avec les parents :

600px-Check_svgS’ennuyer, jouer librement

600px-Check_svgDes jeux de cartes ou de société type Cranium, Times up, Jungle speed, échecs, dames, Quoridor.

600px-Check_svgLire une BD des 4 As , un livre du Petit Nicolas, les philofables.

Image associée
Des semaines sans écran sont organisées chaque année ! Renseignez-vous, ou faites-le chez vous avec vos amis, tout simplement.

600px-Check_svgEcrire  un poème, un journal, une histoire.

600px-Check_svgCuisiner : faire la recette de grand-mamie que toute la famille adore , un crumble aux pommes, des crêpes, des gaufres, de la pâte à tartiner , faire du pain : mélanger, pétrir, attendre., cuire plus tard, une soupe et découper tous les légumes, des chocolats chauds

600px-Check_svgAllumer un feu en hiver, mettre un hamac ou des tissus dehors en été

600px-Check_svgSe faire un jardin d’herbes aromatiques, planter des graines qu’on a fait germer, planter des carottes , ou autres légumes racines qui poussent à l’infini, semer des fleurs, faire un herbier

600px-Check_svg Préparer un nichoir pour la jardin, mettre des boules à graines pour les oiseaux


600px-Check_svgJouer dehors,
faire des cabanes, créer des parcours, des jeux de pistes , faire une balle aux prisonniers,

600px-Check_svgFaire des arts créatifs:  dessiner, au feutre , aux crayons, au fusain, faire des collages, de la peinture, du découpage, de la pâte à sel, de l’argile, des tissus, de la couture, du tricot…  et exposer ensuite les créations.

600px-Check_svg Regarder les photos de famille, écrire les souvenirs de la famille et les bons moments dans uj cahier, ou les dessiner.

600px-Check_svgFaire des cabanes dans la maison, se déguiser et partir en voyage avec une grande carte du monde, …

600px-Check_svgFaire de la musique , avec quelques instruments simples comme le triangle, l’harmonica, le xylophone ou autres ! Chanter les chansons de l’école, faire un spectacle de danse / chant /théâtre.

600px-Check_svgImaginer une chorégraphie sur une chanson qu’ils aiment, faire un spectacle

600px-Check_svgJouer aux mimes, en deux équipes, aux devinettes, blagues, charades, rébus

 

Triangles Bleu Rose Jaune Blog

 Quelques idées :

Cliquez-ici ou sur l’image pour vous procurer ce cahier « 10 jours sans écrans », très bien fait.

Et le timer minuteur, cliquez ici ou sur l’image. 

Articles pour s’amuser sans écran :

600px-Check_svg20 activités nature et Montessori

600px-Check_svg Le jeu de logique créé par le génial Hervé Tullet

600px-Check_svg Construire son potager soi-même 

600px-Check_svg Remplir son cahier de bien-être

600px-Check_svg Atelier  » Qu’est-ce que le printemps ? « 

600px-Check_svg Le top des jeux et jouets par âge 

Triangles Bleu Rose Jaune Blog

ET VOUS ? 

J’espère que cet article vous a plu, inspiré , ou vous sera utile ! N’hésitez pas à laisser un commentaire, et à le partager . Si vous avez aimé, vous pouvez aussi vous abonner ou découvrir :

600px-Check_svg la newsletter :  cliquez-ici  ou à droite de l’article, c’est gratuit, plus de 3 000 personnes la reçoivent , et vous recevrez en bienvenue « 8 étapes pour déployer le potentiel de votre enfant » !

600px-Check_svg  la  chaîne Youtube : cliquez-ici , vous trouverez des  programmes ludiques pour vos enfants (des idées de création, des séries captivantes sur l’histoire, les sciences, la nature, être bien avec soi) mais aussi pour les parents et éducateurs ( des vidéos sur l’éducation, la parentalité, des portraits inspirants,…).

Merci à vous !

(*) : Psychanalyse des dessins animés ». Geneviève Djénati. L’Archipel, Paris, 2001 p. 103

 Message secret pour sauter une ligne

3 réflexions au sujet de « Gérer les écrans de façon positive selon l’âge des enfants »

Répondre à Celineenete Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *