Une doyenne de Stanford révèle 7 façons d’élever ses enfants pour qu’ils réussissent.

Publié le Publié dans 0-3 ans, 3-6 ans, 6-9 ans, Apprendre à apprendre, Chaîne parents & éducateurs, Inspiration, Moment enfant parent

Avez-vous tendance à surprotéger vos enfants ? Ou profitez-vous de chaque « problème » comme d’une opportunité pour votre enfant de grandir ? Une doyenne de Stanford révèle aux parents 7 compétences que l’on oublie parfois, et qui sont essentielles pour que les enfants réussissent dans la vie : en résumé qu’ils soient débrouillards, actifs, et qu’ils prennent des initiatives. En croyant les aider, nous sabotons malgré nous cette « intelligence du quotidien », une capacité qui pourrait s’ajouter  aux intelligences multiples. 

 TED « Comment éléver des enfants qui réussissent » 

✓ Voici un TED (ted.com) excellent, car il explique comment aider son enfant à rester lui-même, et à déployer ses talents comme il le peut, en prenant en compte la réalité du quotidien de parent , dans la jungle du parcours tout tracé de l’élitisme , de l’agenda de l’enfant rempli à ras-bord, et du piège de la surprotection. 

Cet élitisme est très présent en France avec le système des prépas et des grandes écoles, mais c’est aussi le cas aux USA et en Angleterre par exemple, et dans certains pays d’Asie comme le Japon, la Corée du Nord. Et même aux Pays-Bas où je vis actuellement, même si ce n’est pas une valeur en tant que tel, il existe aussi une pression forte dans certaines universités.

✓ Sur la surprotection parentale, j’observe que la France se situe entre les Etats-Unis, avec des parents qui interviennent à tout bout de champs – que l’on qualifie parfois de parents hélicoptères–  et les Pays-Bas qui ont la volonté farouche de laisser l’enfant apprendre par lui-même, pour développer sa confiance en soi et sa débrouillardise.

✓ Cette femme remet quelques pendules à l’heure ! Avec une vraie empathie pour elle-même et les autres parents, qui cherchent à faire de leur mieux, et qui se pose LA question :

 » Quelles sont les choses à NE PAS LOUPER  pour élever un adulte épanoui  et débrouillard ? « 

✓  Mais je dois dire que personnellement, ce que je retiens et qui m’a bouleversée dans ce TED ( dans lequel vous pouvez mettre les sous-titres en français) n’est pas exprimé clairement dans les 7 points.

✓  Je l’ai donc ajouté en n° 8, car il est essentiel.

✓  Et j’ai aussi pris le parti de remplacer les « mais » par des « et » car je ne comprends pas cette façon d’opposer :

Exemple : « ils font preuve d’amour, mais ils savent aussi enseigner les limites »devient dans ma traduction : « Ils font preuve d’amour et ils savent enseigner les limites. » car je trouve c’est plus juste. 

 

Triangles Bleu Rose Jaune Blog

Ci-dessous l’excellent article du Business Insider que nous avons traduit pour vous, et vous trouverez mon 8ème point mentionné par Julie Lythcotts-Haims, qui est essentiel selon moi.

Qui est Julie Lythcott-Haims ?

Julie Lythcoll Haims a un nom difficile à retenir mais des idées qui ont su toucher les parents.

Julie Lythcott-Haims est le contraire d’un ‘’parent hélicoptère’’.

✓ Ancienne doyenne des étudiants de première année à Stanford, de 2002 à 2012, et auteur de « Comment élever un adulte », Lythcott-Haims a constaté à maintes reprises que les enfants surprotégésne deviennent pas les adultes les plus capables.

✓ Elle a bâti une carrière en encourageant les parents à adopter une approche plus neutre, en privilégiant ‘‘l’amour rude’’ au lieu de surprotéger les enfants de notre grand monde effrayant.

 

Voici quelques-unes des grandes stratégies qu’elle a décrites pour y arriver.

    1.Incarnez vos valeurs, ne soyez pas autoritaire

Toute violence, même verbale, n’est pas un cap à suivre car cela entraîne du stress et de la violence chez l’enfant.

Selon les psychologues du développement, il existe trois formes largement acceptées de parentalité :

  1. permissive
  2. autoritaire
  3. celle où les parents incarnent leurs valeurs

Les deux premières ne sont pas très « bonnes » :

✓  Les parents permissifs n’arrivent plus à établir des limites saines et se laissent déborder.

 

✓ Les parents autoritarismes eux, règnent avec une poigne de fer, ce qui peut remplir les enfants de doutes et meurtrir leur psyché.

Les parents incarnent l’autorité représentent le compromis idéal, selon Lythcott-Haims.

✓ Ils montrent de l’amour et de l’affection, et ils appliquent toujours des règles eux-mêmes et établissent de grandes attentes pour leurs enfants.

✓ Ainsi les enfants manifestent plus souvent des identités fortes, avec une grande estime de soi.

Plus tôt on commence, et plus c’est facile, car c’est naturel. Mais sans forcer, en lui offrant la liberté d’aider comme il peut.

2. Faites-leur faire des corvées

✓  Une étude faite depuis maintenant 80 ans, appelée « Etude des subventions de Harvard », a mis en lumière que le meilleur élément prédicateur du succès d’une personne est de savoir si elle a fait des corvées étant enfant. Et Lythcott-Haims ne prend pas ces conclusions à la légère.

✓  « Si les enfants ne font pas la vaisselle, cela signifie que quelqu’un d’autre le fait pour eux », a-t-elle déclaré à Business Insider. Et ainsi ils n’ont pas la responsabilité non seulement du travail, mais aussi de l’apprentissage du travail, et de la contribution de chacun de nous. »

✓  Les corvées inculquent aux enfants l’idée que la vie est basée sur le travail d’équipe et la coopération, et qu’un espace de vie propre et ordonnée ne se fait pas simplement par magie.

 

3. Ne rattrapez pas le coup quand vos enfants oublient leurs devoirs

✓  Un des éléments pour donner plus d’espace à vos enfants est de leur donner la possibilité d’échouer – dans des échecs petits ou grands.

En le laissant gérer lui-même ses oublis, sans le juger, et en l’aidant à trouver par lui-même une solution, on se détend, et lui aussi.

✓ Lythcott-Haims donne l’exemple d’un parent qui découvre que son enfant a oublié ses devoirs à la maison. Certains parents pourraient avoir l’instinct de faire parvenir en urgence les devoirs à l’école, de peur que l’enfant n’obtienne une mauvaise note.

✓ Mais Lythcott-Haims estime que les parents devraient au contraire profiter de l’occasion pour enseigner à leurs enfants l‘importance de la responsabilité et de rester organisé. Maman et papa ne seront pas toujours là pour lui sauver la mise.

 

4. Encourager les enfants à prendre des risques

✓ La possibilité d’échouer plus largement est essentiellement ce que signifie de prendre des risques.

✓ Dans une discussion récente sur Quora, Lythcott-Haims a noté que tous les enfants devraient se sentir libre de le faire  dès l’âge de 18 ans. Sinon, ils risquent de ne jamais pouvoir apprécier tout ce qu’ils pourraient tirer de leur vie, en ne quittant pas leur zone de confort.

✓ « Nos enfants doivent pouvoir faire toutes les choses sans recourir à l’appel d’un parent au téléphone », a-t-elle écrit. « S’ils nous appellent pour demander comment faire, ils n’auront pas la compétence de la vie. »

 

Aller vers l’inconnu, pour suivre nos envies profondes, c’est prendre un risque qui a du sens.

 

 

5. Aidez vos enfants à développer un sens de l’orientation

✓ Les adultes capables savent comment naviguer dans leur environnement, a noté Lythcott-Haims dans sa réponse sur Quora. S’ils sont au-delà de leur voisinage immédiat, ils savent au moins comment lire les panneaux de signalisation et se frayer un chemin dans la circulation, pour arriver là où l’application sur leur téléphone leur dit d’aller.

✓ « Nous conduisons ou accompagnons nos enfants partout, même quand dans un bus, une bicyclette ou leurs propres pieds pourraient les y amener », écrit-elle. « Du coup, les enfants ne connaissent pas la route pour aller d’ici à là. »

✓ Les parents d’enfants qui réussissent reconnaissent qu’un bon sens de l’orientation peut (littéralement) vous emmener loin dans la vie.

 

Un emploi du temps coloré, un bel agenda, à eux de voir ce qui leur donne envie de s’organiser.

6. Préparez-les pour un monde de missions et de délais à respecter

✓ On présume que les parents s’occuperont de la pratique du foot/sport, des fêtes d’anniversaire et des heures de repas de leurs enfants.

✓ « Nous rappelons aux enfants quand ils doivent rendre leurs devoirs, et quand ils doivent les faire – parfois nous les aidons à les faire, parfois même les faisons pour eux », dit-elle. « Du coup, les enfants ne savent pas comment hiérarchiser les tâches, gérer la charge de travail, ou respecter les délais, sans des rappels réguliers. »

✓ Cependant, Lythcott-Haims a déclaré que ces responsabilités doivent être transférées à l’enfant quand il grandit. Savoir intégrer les gens dans votre emploi du temps et gérer leurs attentes en fonction de vos propres plans est une compétence cruciale de l’âge adulte.

Savoir se donner les moyens , et essayer, voilà un état d’esprit à cultiver dès le plus jeune âge.

7. Enseignez-leur comment gagner et gérer de l’argent

✓ En plus de jongler avec les plannings, les adultes ont aussi la responsabilité incomparable de devoir jongler avec leurs finances. Même si les enfants n’ont pas encore d’emploi, Lythcott-Haims dit que ça vaut la peine que les parents inculquent aux enfants un sens pour l’aisance financière.

✓ C’est une vieille rengaine d’enseigner aux enfants la valeur d’un dollar. Mais cela leur enseigne aussi la valeur d’avoir ce dollar économisé, investi ou dépensé pour des articles essentiels – car tout cela vient du fait qu’un patron « ne les aime pas intrinsèquement » comme des parents pour leurs enfants.

L’amour inconditionnel, c’est savoir leur donner un bon terreau et du soleil, de l’eau pour faire grandir la petite pousse, et comprendre quelle fleur sauvage ils sont, et ne pas vouloir en faire une rose à tout prix.

8. AMOUR Inconditionnel et réalisation de soi

En résumé, voici comment Julie Lythcott termine, et j’ai donc ajouté ce passage à l’article :

✓  Mettons moins de pression pour l’école, mais plus d’amour inconditionnel et faisons les participer avec nous à notre vie d’adulte, à la maison, et partout.

✓ Nous devons laisser les enfants essayer, jouer, se tromper, recommencer, faire autrement, faire eux-même, échouer, refaire autrement, rêver, avoir des projets… par eux-mêmes !

✓  L’enfance doit être le berceau de cet amour pour soi, pour les autres et pour la vie.  Cela veut dire que vous les aimez, quels que soient leurs choix, quels que soit leur niveau de compétence.

✓ Faites-leur sentir que vous les aimez, qu’ils ont des talents, et qu’en les développant par la pratique, ils vont se réaliser et réussir leur vie.

✓  Contrairement à certaines croyances, vous n’avez pas besoin d’aller dans les plus grandes universités pour être heureux. Et si leur enfance n’a pas ressemblé à une checklist , alors ils réussiront dans n’importe quelle université.

✓  Nos enfants ne sont pas des petits bonsaïs que l’on taille, coupe, adapte, mais ce sont des fleurs sauvages, d’espèce inconnue et c’est de notre responsabilité de faire en sorte que nous les aimions tels qu’ils sont, pour qu’eux s’aiment tels qu’ils sont et puissent eux-mêmes répondre à leurs besoins spécifiques.

✓ L‘AMOUR , et la REALISATION de SOI, pas ce que nous en tant que parent nous aurions aimé, voici ce qui est crucial.

SON LIVRE :

Comment élever un adulte, de Julie Lythcott-Haims.

✓ Livre de Julie Lythcott-Haims

✓ Titre :  « How to raise an adult : break free of the overparenting trap and prepare your kid for success« .

✓ En français  « Comment élever un adulte : libérez-vous des pièges de la surprotection parentale et préparez votre enfant à la réussite »

Cliquez-ici ou sur l’image pour vous le procurer .

 

 

Triangles Bleu Rose Jaune Blog

ET VOUS ?

Avez-vous aimé cet article ? Est-ce que vous avez l’impression d’en savoir plus  ?!  J’espère que cet article vous a plu, inspiré , ou vous sera utile ! N’hésitez pas à laisser un commentaire, et à le partager.

Si vous avez aimé, vous pouvez aussi vous abonner ou découvrir :

600px-Check_svg nos activités d’inspiration Montessori  :  cliquez-ici  pour accéder à notre page dans laquelle un atelier est offert.

600px-Check_svg notre newsletter :  cliquez-ici  ou à droite de l’article, c’est gratuit, plus de 5 000 personnes la reçoivent , et vous recevrez en bienvenue le Guide PDF « 8 étapes pour déployer le potentiel de votre enfant » .

600px-Check_svg  notre chaîne Youtube : cliquez-ici , vous trouverez des  programmes ludiques pour vos enfants (des idées de création, des séries captivantes sur l’histoire, les sciences, la nature, être bien avec soi) mais aussi pour les parents et éducateurs (des vidéos sur l’éducation, la parentalité, des portraits inspirants,…).

Merci à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *