Grandir avec plusieurs langues, le jeu en vaut-il la chandelle ?

Publié le Publié dans 0-3 ans, 12 ans et plus, 3-6 ans, 6-9 ans, 9-12 ans, Anglais, Autres pédagogies, Etre bien avec la nature, Etre bien avec les autres, Etre bien avec soi, Etre sociable, Gérer ses émotions, Inspiration, Lire, écrire, compter, Livres, Moment enfant parent

Un papa Japonais, une maman Française qui vivent aux Pays-Bas; ou les enfants qui sont Français et vont dans une école anglophone, comme dans notre cas. Ou ceux qui vivent les deux cumulés, et avec l’anglais souvent utilisé comme langue commune, et la langue du pays dans laquelle ils se sont expatriés. Oui, ça existe !!  Et ce côté international de la famille fait rêver… Mais  concrètement, comment ça se passe pour les apprentissages ?! C’était le sujet d’une conférence du Dr Isabelle Barth, du site « Jeux2langues », l’une de seules expertes sur ce sujet qui ne fait que grandir.

600px-Check_svg Est-ce que ça ne crée pas un gros « mic-mac » dans la tête des enfants quand ils sont jeunes ?

600px-Check_svg Est-ce qu’ils vont réellement maîtriser au moins une des langues ?

600px-Check_svg Et que faire quand ils ne parlent pas l’une des langues de leurs parents ?

600px-Check_svg Comment réussir à cultiver les deux langues et les deux cultures ( ou les trois… ou les quatre !) dans le plaisir ?

 

 

Triangles Bleu Rose Jaune Blog

 

4  MYTHES A DEMYSTIFIER

600px-Check_svg « Les enfants bilingues commencent à parler plus tard » : FAUX

« Ce n’est absolument pas exact. Tous les enfants, quel que soit le nombre de langues auxquelles il est exposé, commencera à dire ses premiers mots vers un an et à combiner des mots entre 18 mois et 24 mois. Et à 5 ans, l’enfant bilingue aura les mêmes capacités langagières qu’un enfant monolingue. »
600px-Check_svg « Les enfants bilingues absorbent les langues comme des éponges » : CA DEPEND ! (ça dépasse)
Oui, ils absorbent facilement, mais justement, comme une éponge, on doit l’humidifier pour qu’elle reste mouillée . Et tout ce que nous avons appris peut se perdre si ce n’est pas nourri.

600px-Check_svg « Les enfants bilingues sont moins performants à l’école » : FAUX

« De nombreuses études récentes ont montré que l’enfant bilingue est en fait plus performant à l’école. Le fait que ses neurones travaillent davantage pour passer d’une langue à l’autre l’aide à mieux les utiliser pour travailler en classe. »
Sans compter l’ouverture d’esprit dans leur vision du monde qu’apportent la présence de plusieurs cultures dans leur quotidien.

600px-Check_svg « Un vrai bilingue ne mélange pas les langues » : FAUX

« Il mélange les langues et c’est tout à fait normal. C’est ce que l’on appelle le « code switching » ou l’alternance de codes. «  En fait, il jongle consciemment avec les deux en fonction du contexte et selon les personnes présentes ( grands-parents qui ne maîtrisent qu’une langue » ou l’autre parents qui maîtrise l’autre aussi).

LES BIENFAITS DU MULTILINGUISME

600px-Check_svg Ouverture sur d’autres cultures 

600px-Check_svg Flexibilité   

600px-Check_svg Capacités pour être multi-tâches dans l’apprentissage et aussi dans la vie !

600px-Check_svgQuand ils seront adultes, c’est un avantage dan le monde entreprenarial. On privilégie quelqu’un un peu moins de compétences, mais avec un langage en plus.

COMMENT NOURRIR CHAQUE CULTURE

Des idées glanées au fil de ses 20 ans d’expérience.

600px-Check_svg Petit-dej en langue 1, école en langue 2, soirée en langue 3

L’avantage est que chaque jour, le cerveau est nourri ( « l’éponge est mouillée »), et que ce sont des habitudes qui sont faciles à garder

Contrainte : il faut que toute la famille comprenne et parle les langues des autres. 

600px-Check_svg Une langue via une activité   

Faire du hockey dans la langue du pays, par exemple, via un club local. Ou faire de la cuisine en Français. 

600px-Check_svg Deux semaines en Russe, une soirée crêpes, deux semaines en Ukrainien, une soirée crêpes  

Cela permet de s’imprégner complètement de langue pendant deux semaines.

Dans ce cas, spécifiquement, le papa est Américain et ne parle pas un mot de Russe ni d’Ukrainien.  La soirée crêpe permet de célébrer et de vivre ces changements avec plaisir.

600px-Check_svgLire un livre avec les grands -parents 

Pour maintenir le lien entre les générations et la langue, une maman achetait des livres en double : une version pour ses enfants et une envoyée à ses parents, au Japon, qui lisait et tournait les pages avec sa mamie par Skype.

600px-Check_svgLire une histoire du soir dans la langue qu’on a le moins pratiquée 

C’est le cas pour nous, nos enfants sont dans une école 100% anglophone, et du coup, le soir, je ne fait pas les 20 minutes d’anglais proposées par l’école, je préfère qu’ils le fassent en Français. Nous avons 80% de livres en Français à la maison. Je ne veux pas leur dire que c’est une obligation, mais j’y veille. Même 10 minutes par jour, cela a du sens pour le cerveau qui aime les petits progrès et la consistance.

600px-Check_svgLes abonner à un magazine 

C’est une façon sympa et agréable de lire et de faire des jeux pour nourrir la langue qui est minoritaire.  Ils adorent Les Belles histoire, Youpi, Astrapi…

600px-Check_svg Dire et traduire . Quand l’un des conjoints ne comprend pas un mot de la langue de l’autre, – c’était le cas personnel d’Anne- qui vivait en Irlande avec son mari Irlandais.

On peut parler sa langue, et quand l’autre est là, on peut traduire chaque phrase pour ne pas l’exclure des conversations.

600px-Check_svg Faire avec eux ce qu’ils aiment ou ce que nous aimons. Leur passer des livres sur les voitures s’ils aiment les voiture, ou faire une activité qui nous plaît à tous les deux dans la langue pour que ce soit surtout un bon moment avant d’être un moment dans une certaine langue.

600px-Check_svg Leur offrir des jeux, livres, films… 

 

Triangles Bleu Rose Jaune Blog

 

S’IL REFUSE DE PARLER L’UNE DES LANGUES ?

600px-Check_svg Prendre le temps, et vérifier juste qu’il n’y pas un pb : Un problème de langage tel qu’en aurit un enfant monolingue, peut se faire vérifier dans chacune des langues, c’est important.

600px-Check_svg Eviter la pression sur les résultats qui pourraient le dégoûter. Comme pour le reste des apprentissages, le fait de leur mettre la pression sur le résultat peut leur donner envie de ne pas parler cette langue.

600px-Check_svgEviter la comparaison avec les autres.

600px-Check_svgEviter de la prendre personnellement.  Les enfants en bas âge sont souvent avec l’un de parents, l’autre travaillant plus. Cela crée une différence qui se comblera plus tard.

600px-Check_svgLes laisser parler la langue quand ils veulent.C’est leur liberté de choisir selon leur envie et le contexte. Par contre, l’adulte a aussi la liberté de nourrir l’enfant. Et de dire : « Je parle en Français avec toi. Tu sais que je comprends l’anglais bien-sûr, mais c’est comme si j’avais deux parties dans mon cerveau, et quand je suis avec toi, je ferme celle anglais, et j’ouvre celle en Français. » En lui expliquant en quoi c’est intéressant pour lui vu que cette culture est aussi la sienne.

600px-Check_svgNe pas en faire une bête de foire.  « Montre à Mamie comme tu parles bien anglais ! » Rien de moins motivant…

600px-Check_svgNe pas abandonner  et l’accompagner sans stress, continuer à nourrir.

En résumé : Apprendre à leur faire confiance, ils vont finir par parler le langage.

CONCLUSION  : NOTRE MISSION  EST D’AVOIR UNE ATTITUDE POSITIVE !

  • C’est de les nourrir, dans les langues.
  • De façon consistante sur la durée
  • Cela doit être un plaisir
  • Ils doivent avoir confiance en eux, malgré le démarrage plus lent que nécessite le fait de maîtriser les diverses langues.
  • Nous avons juste à vivre auprès d’eux, comme le marche, ils vont faire  leurs erreurs et se débrouiller ensuite.

 

Triangles Bleu Rose Jaune Blog

 

600px-Check_svg Isabelle  Barth, est Linguiste spécialisée dans le plurilinguisme et l’éducation,, elle est aussi Française, maman de deux franco-irlandais plurilingues. Elle fait des recherches sur le développement du plurilinguisme chez les enfants au sein de familles mixtes, migrantes et/ou réfugiées. Et je travaille sur l’impact de l’école monolingue sur le plurilinguisme développé en famille.

600px-Check_svg Pendant son Master, elle a fondé le Multilingual Café afin d’aider les familles, mais également les enseignants et éducateurs, à prendre conscience de l’importance du plurilinguisme, à le comprendre, le développer et le vivre, et a fondé « Jeux2Langues » en 2012. Elle parle aussi un peu l’Italien, l’Afrikaaners et le Tchèque !

600px-Check_svg Merci à ma chère Adeline Verdier du site « The Musettes«  , le site des expat’preneurs, qui avait organisé la conférence.

600px-Check_svgLa conférence s’est tenue  à l’Ecole de Français, cette école pour apprendre le français de façon non académique, en cuisinant par exemple, dans le joli centre historique d’Amsterdam.

 

Triangles Bleu Rose Jaune Blog

ET VOUS ? 

J’espère que cette sélection vous a plu, ou vous sera utile ! N’hésitez pas à partager vos livres-pépites en un commentaire, et à le partager . Si vous avez aimé, vous pouvez aussi vous abonner ou découvrir :

600px-Check_svg Les activités d’inspiration Montessori (3-11 ans):  cliquez-ici  pour les découvrir  et offrir à vos enfants l’occasion de développer toutes leurs intelligences, au fil des saisons ! Avec un programme pédagogique sympapour les parents et enseignants. 

600px-Check_svg Notre guide PDF  « 8 étapes pour déployer le potentiel de votre enfant »:  cliquez-ici  ou à droite de l’article, c’est gratuit, plus de 6 000  personnes l’ont téléchargée,  et vous pourrez recevoir toute notre actualité par la suite.

600px-Check_svg La  chaîne Youtube : cliquez-ici , vous trouverez des  programmes ludiques pour vos enfants (des idées de création, des séries captivantes sur l’histoire, les sciences, la nature, être bien avec soi) mais aussi pour les parents et éducateurs ( des vidéos sur l’éducation, la parentalité, des portraits inspirants,…).

Merci à vous !

 Message secret pour sauter une ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *